LA MAISON D1928

Qui est Denise ?

Denise Porchet est née à Nice en 1928.

Elle y trouve l’amour au coté de Jean Porchet.

Avec lui, elle épouse un métier.

Fils d’un négociant en perles, Jean fait de la « maison Porchet » crée en 1928 et héritée de son père l’un des leaders du marché de la perle de culture. Une vie entière dévouée aux négociations de perles et pierres précieuses dans le monde entier.

Toujours entre deux avions, entre deux salons, c’est à deux qu’ils ont commencé cette grande aventure.

L’héritage familial

C’est naturellement qu’ils sont rejoints par leurs trois enfants, Alain, Christine et Thierry.

Avec la même volonté d’excellence, ils reprennent les rênes de la maison Porchet. Animés d’une même passion, ils gardent le souci du travail bien fait. Tout est minutieusement mené, depuis l’achat des matières premières à la création dans leur atelier niçois.

Chez « les Porchet », c’est la passion des perles, depuis 1928.

La naissance de D1928

Aujourd’hui, Denise a 94 ans et elle est au bureau tous les jours.

Elégante, discrète, elle s’occupe en faisant le tri des nouveaux lots de perles, elle tamise et fait des appairages Sans le savoir elle a forgé cette image qui sera celle qui nous inspire. Une femme à l’élégance intemporelle, un style très côte d’azur, et ultra féminin.

Olivia Seitz-Porchet, sa petite fille a décidé de la restituer en créant sa marque. D1928 est née. Une complicité de trois générations. Trois femmes bien dans leur époque, animées par la même passion pour la mode, le sens de ce beau qu’elles espèrent vous faire partager.

Christine

est imprégnée de l’univers dans lequel elle a grandi. A la plage, au ski, son carnet de dessin et ses crayons ne sont jamais bien loin.

Quand elle n’est pas en déplacement en Asie, en Thaïlande ou en Inde pour dénicher de nouveaux lots de perles et pierres précieuses, c’est dans sa ville natale à Nice qu’elle laisse s’exprimer sa créativité.

Olivia

n’échappera pas à la règle, elle fait des devoirs dans un bureau où les perles et les pierres précieuses s’entassent dans un joyeux bazar.

Sans le savoir, ce milieu la rattrape finalement à l’aube de ses 30 ans après un parcours professionnel atypique.

Cette amoureuse des belles choses décide de créer ses propres collections et de s’émanciper avec Denise 1928, sous le regard avisé et protecteur de sa mère, elle imagine une collection qui met en lumière l’histoire de sa famille et son amour pour la Côte d'Azur.